FORUM


FORUM
FORUM

FORUM

Place publique de Rome et des villes romaines. Comme la ville grecque, et à la différence des villes orientales, la ville italique possède en son centre une place où les citoyens se réunissent pour traiter d’affaires politiques ou économiques. À Rome, cette place s’établit dès le \FORUM VIIe siècle dans la dépression qui s’étend au nord du Palatin.

Comme l’agora grecque, le forum italique n’a, à l’origine, aucune structure architecturale; c’est simplement une place dallée délimitée par les rues du centre urbain, autour de laquelle se groupent d’abord des édifices religieux et des boutiques. Sous l’influence grecque s’y ajoutent des portiques. Au début du \FORUM IIIe siècle apparaît la basilique, qui va devenir un édifice caractéristique du forum.

Du point de vue religieux, le forum est le cœur de la communauté avec, à Rome, le temple de Vesta, qui est à la cité ce que le foyer est à la famille. Des portes sacrées, comme le fameux et mystérieux Janus Geminus, en protègent les accès.

Progressivement, l’architecture des forums tend à se régulariser. On arrive à une formule proche de celle de l’agora ionienne, c’est-à-dire à une place fermée aux côtés rectilignes et bordée de portiques. On peut suivre cette évolution par exemple à Pompéi. Mais, tandis que l’agora ionienne a en principe la forme carrée, le forum est rectangulaire; Vitruve explique cette disposition par l’habitude d’y donner des combats de gladiateurs.

À partir du \FORUM IVe siècle se multiplient, en Italie d’abord, puis dans les provinces, les colonies romaines ou latines, villes bâties en une fois sur un plan cadastré. Elles reçoivent en principe, dès leur fondation, un forum à plan régulier; il en est ainsi, par exemple, à Cosa et à Alba Fucens; mais, à Ostie, on ne connaît pas le forum républicain, qui a dû être très restreint et sans caractère monumental.

Une phase essentielle dans l’évolution du forum est la création du forum impérial par Jules César. Celui-ci installe, au nord-ouest du forum romain, une place fermée en forme de rectangle allongé enfermant le temple de Venus Genitrix, ancêtre mythique de sa famille. On a cru qu’il avait imité des sanctuaires hellénistiques consacrés au culte des souverains. Il apparaît en fait qu’il n’a copié aucun modèle particulier et qu’il est arrivé empiriquement à cette formule, qui sera reprise et amplifiée par Auguste et par Trajan.

Pendant l’Empire, les villes provinciales, colonies, municipes ou simples civitates , tiennent toutes à posséder un forum à la romaine; certaines en ont deux. En Gaule, on construit même, en pleine campagne, dans les conciliabula , des forums à l’usage des paysans. Les architectes adaptent aux besoins locaux des formules d’urbanisme venues d’Italie: en Gaule, par exemple, on préfère le «forum double», dont il y avait un exemple à Paris sous l’actuelle rue Soufflot. En Afrique, le forum sanctuaire s’oppose au forum civil dont l’exemple le plus caractéristique se rencontre à Timgad.

forum [ fɔrɔm ] n. m.
• 1757; mot lat. « place publique » for, fur
1Antiq. rom. Place du marché.
Spécialt Place où se tenaient les assemblées du peuple et où se discutaient les affaires publiques (comme en Grèce l'agora). Le forum romain. Les forums impériaux.
2Fig. et littér. Lieu où se discutent les affaires publiques. L'éloquence du forum. prétoire, tribune.
3(1955) Réunion où l'on débat d'un sujet. colloque, symposium. Organiser un forum sur l'art.
4Inform. Espace virtuel consacré à l'échange de messages, aux discussions sur un thème, entre utilisateurs d'un réseau télématique. Recomm. offic. pour remplacer l'anglic. newsgroup.

Forum sur un réseau télématique, en particulier sur Internet, espace public destiné à l'échange différé de messages sur un thème précis.

forum
n. m.
d1./d (Parfois considéré comme inv.) ANTIQ ROM Place où pouvaient se tenir un marché, une assemblée du peuple, un tribunal.
d2./d Mod. Place réservée aux piétons, entourée d'équipements, de commerces. Le Forum des Halles, à Paris.
d3./d Réunion avec débat autour d'un thème. Un forum sur la condition féminine. Syn. colloque.

⇒FORUM, subst. masc.
A.— ANTIQ. Place publique des villes romaines où siégeaient les magistrats rendant justice et où avaient lieu les marchés publics. Le forum de Nerva, le forum de Trajan (Ac.). Le char de course et de triomphe (...) n'apparaissait plus que dans l'arène ou bien, après une victoire, sur la Voie Sacrée et le Forum, attelé de quatre chevaux et portant le général vainqueur, derrière les licteurs et les chariots pleins de butin (P. ROUSSEAU, Hist. transp., 1961, p. 58).
B.— Réunion et débat publics :
Assisté hier soir à une réunion d'un petit groupe qui se réunit ici chaque mois pour parler d'un problème actuel. Dix membres seulement (...) tous de qualité. J'y retrouve ces aspects constants de la vie publique américaine : bonne volonté de citoyens anxieux de bien agir; goût du forum; croyance à l'efficacité de la discussion bien ordonnée.
MAUROIS, Journal, 1946, p. 183.
P. ext. ,,Colloque, symposium`` (GILB. 1971). Un forum sur l'éducation musicale a eu lieu à l'Unesco (M., 14 avr. 1966 ds GILB. 1971). Le secrétaire général (d'un syndicat) a rappelé au cours du « forum social » la demande d'un « code de garanties sociales » (M. 18 janv. 68, 14 avr. 1966 ds GILB. 1971).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. dep. 1762. Invar. Des forum suiv. LITTRÉ. Lar. encyclop. admet des forums ou des fora. D'apr. DUPRÉ 1972, p. 1046 le plur. forums est tout à fait recevable dans la mesure où le mot a suivi une évolution et ne désigne plus seulement le forum romain mais toute réunion de discussion sur un thème pol. ou scientifique. Étymol. et Hist. 1757 (Observations sur les Antiquités d'Herculanum... par Cohin et Bellicard ds Fr. mod. t. 14, p. 299). Mot lat. forum « place du marché, place publique ». Fréq. abs. littér. :172. Bbg. Archit. 1972, p. 134, 211.

forum [fɔʀɔm] n. m.
ÉTYM. 1757; mot lat. « place publique ». → For, fur.
1 (Invar. : des forum). Place du marché dans l'antiquité romaine.Spécialt. Place où se tenaient les assemblées du peuple et où se discutaient les affaires publiques (comme, en Grèce, l'agora). || Chaque ville avait un ou plusieurs forum. || À Rome, le forum de Trajan, reliant le forum de César à celui d'Auguste, était situé près du Capitole (cit. 2).Spécialt. || Le Forum (à Rome). || Tribune aux harangues, sur le Forum. Rostre.
1 Les forum, les palais s'écroulent.
Le temps les ronge avec mépris,
Le pied des passants qui les foulent
Écarte au hasard leurs débris.
Lamartine, Harmonies…, I, VIII.
2 (…) la simplicité majestueuse du Forum proprement dit : une vaste esplanade dallée de 116 mètres de long sur 95 mètres de large, qu'entourait un portique (…) Au centre de la place, s'enlevait, en bronze doré, la statue équestre de l'empereur, à laquelle faisaient cortège (…) les statues plus modestes des hommes illustres qui, par l'épée ou par la parole, avaient bien servi l'empire.
J. Carcopino, la Vie quotidienne à Rome, p. 17.
Par ext. Place publique.
2.1 Un jour, Phéior parut sur la place publique (…) À cette époque deux assemblées distinctes, celle des jeunes gens et celle de vieillards, se réunissaient à jour fixe sur cette espèce de forum (…)
Raymond Roussel, Impressions d'Afrique, p. 314.
Spécialt. Hist. || Le Forum : vaste place publique d'Alger où d'importants rassemblements eurent lieu lors des événements qui précédèrent l'accession de l'Algérie à l'indépendance.
2.2 (…) s'il existe une part de mise en scène et d'artifice dans ces rassemblements de musulmans et de Français sur le Forum d'Alger (…)
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 57.
2 (Av. 1813). Fig. Lieu où se discutent les affaires publiques. || L'éloquence du forum. Prétoire, tribune.
3 L'intelligence des passions violentes lui manque (à l'historien); comment, d'un cabinet ou d'une académie, entendrait-il les cris d'un forum ?
Villemain, Cours de littérature franç., XVIIIe s., II, 4e leçon, in Littré.
3 (1955). Mod. (Plur. : des forums). Colloque, symposium. || « Un forum étudiant-entreprises va se tenir » (l'Express, 1973). || Tenir des forums sur le problème de l'emploi.
4 Inform. Espace virtuel réservé à l'échange de messages, à des discussions entre les utilisateurs d'un réseau télématique, en temps différé (à la différence du chat); groupe d'internautes ainsi constitué. || Participer à un forum.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • forum — forum …   Dictionnaire des rimes

  • Forum — Forum …   Deutsch Wörterbuch

  • Forum — may refer to: *Forum (Roman), open public space in the middle of a Roman city *Roman Forum, most famous example of a Forum (Roman) *Forum (legal), designated space for public expression in the USA *Internet forum, discussion board on the… …   Wikipedia

  • Forum — (lateinisch forum, ursprünglich „Umplankung“, später „Marktplatz“, „Versammlungsort“; Plural: Foren oder Fora) steht für: Forum (Platz), in der römischen Antike der Stadt und Marktplatz, meist auch Gerichtsstätte und Ort der Volksversammlung …   Deutsch Wikipedia

  • forum — fo·rum / fō rəm/ n 1: public forum 2 a: a judicial body or assembly: court allowed the defendant in a state court action to choose the federal forum by removing the case M. H. Redish …   Law dictionary

  • forum — fo‧rum [ˈfɔːrəm] noun [countable] 1. an organization, meeting, TV programme etc where people have a chance to publicly discuss an important subject: forum for • The journal provides a forum for discussion and debate. 2. COMPUTING a group of… …   Financial and business terms

  • Forum — Forum, ein Platz der römischen Städteanlagen, zum Teile gleichbedeutend mit unsern Marktplätzen; so gab es in Rom ein Forum boarium (Rindermarkt), ein Forum olitorium (Gemüsemarkt), ein Forum cupedinis (Naschmarkt) u.s.w.; dann hatte aber auch… …   Lexikon der gesamten Technik

  • FORUM — an a ferendo, quod eo controversias suas et quae ven dere vellent, conferrent, ut voluit Varro: an a voce foras, quod sc. foras et sub dio sit, ut alii: an a fando, ut Isid. sentit, dictum, varias habet significationes: quibus omnissis, de iis… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Forum 18 — ist eine christliche norwegische Menschenrechtsorganisation, die sich auf der Grundlage des Artikel 18 der Allgemeinen Erklärung der Menschenrechte zum Ziel setzt, religiöse Freiheit für alle zu etablieren. Der durch Forum 18 eingerichtete… …   Deutsch Wikipedia

  • forum — FÓRUM, forumuri, s.n. Adunare, întrunire (de mare amploare şi importanţă). – Din lat., fr. forum. Trimis de tavilis, 04.06.2008. Sursa: DEX 98  fórum s. n., pl. fórumuri Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  FÓRUM …   Dicționar Român


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.